Comprendre le Social Media Optimization (SMO) en 2 minutes

I – Qu’est-ce que le Social Media Optimization ? 

Icônes des applications de réseaux sociaux

Le Social Media Optimization, bien souvent appelé SMO regroupe l’ensemble des moyens mis en œuvre pour développer une entreprise en termes de visibilité et d’image sur la globalité des médias ou réseaux sociaux. 

Les réseaux sociaux sont l’un des canaux privilégiés par les internautes pour se renseigner sur une marque, un produit ou encore un service. Les avis des clients de l’entreprise y sont très visibles, qu’ils soient bons ou mauvais, ces derniers doivent être traités avec la plus grande importance car elle est le reflet de l’image de la société.

Le SMO est l’un des trois piliers de l’optimisation Web avec le SEO et le SEA que nous avons vus dans l’article précédent. L’ensemble de ces trois axes développés de plus en plus par les entreprises constitue le SEM, signifiant Search Engine Marketing. Ce sont les trois leviers primordiaux pour une entreprise se développant sur le web afin d’améliorer la visibilité ainsi que le référencement, afin de se retrouver aux premières places de la SERP, soit la première page Google. 

II – Les enjeux du Social Media Optimization.

Schéma des Réseaux Sociaux

Comme le SEO et le SEA, le SMO représente aujourd’hui un tournant majeur à prendre pour les entreprises et se doit donc d’être développé et utilisé par celles-ci. Il représente un réel avantage et permet d’être en lien direct avec les clients de l’entreprise. 

Les publications mises en place par les community managers permettent de connaître les goûts et les envies des consommateurs grâce aux analyses proposées par Facebook lorsqu’une page est créée. 

Le SMO permet également de générer du trafic qualifié vers le site web de l’entreprise et représente donc un canal d’acquisition incontournable à prendre en compte dans la stratégie webmarketing de l’entreprise.

Opter pour une stratégie SMO nécessite du temps et de la récurrence dans les publications afin de développer une communauté active, c’est-à-dire une communauté qui interagit avec l’entreprise.

Cette présence sur les réseaux permet aux consommateurs de trouver une certaine proximité avec les entreprises présentes sur le web, souvent perdue à cause du manque de contact physique comme avec un vendeur en magasin. 

La stratégie SMO doit s’adapter à chaque réseau où les publications doivent être adaptées, en termes de nombre de caractères et de vocabulaire utilisé ou encore de format pour les visuels.

Le Social Media Optimization permet d’acquérir des liens entrants, également appelés Backlinks visant à améliorer le trafic d’un site Internet. 

De plus en plus, le SMO se rapproche du SEA (le référencement payant) grâce aux publications sponsorisées permettant une meilleure visibilité de ces dernières. Aujourd’hui une personne aimant une page ne voit pas forcément toutes les publications de cette dernière si elle n’est pas assez active ou si l’internaute n’a pas réagi aux dernières publications. 

Aujourd’hui, suite au mouvement lancé par Facebook, de plus en plus de réseaux utilisent les publications sponsorisées, source de revenu incontournable pour les réseaux mais également un excellent moyen pour les entreprises ou personnalités de toucher un public plus important au travers des publications. Instagram a également introduit cela plus récemment avec l’intégration d’images et d’articles sponsorisés dans le fil d’actualité des internautes. 

III – L’actualité du Social Media Optimization

L’actualité du Social Media Optimization évolue a toute vitesse avec notamment des réseaux sociaux à surveiller de près comme Instagram, Facebook, YouTube ou encore Twitter.

Comme précisé précédemment, dans une dimension e-commerce, l’intérêt d’adopter une stratégie SMO est de venir fédérer tant au niveau de la marque que d’apporter du trafic qualifié sur le site marchand et ainsi booster les ventes.

Instagram l’a bien compris et met à profit ce levier aux services des entreprises avec des nouvelles fonctionnalités comme par exemple le « Instagram Shopping » qui consiste à mettre à disposition une possibilité rapide et simple d’acheter un produit présent sur une photo.

Ce réseau social a par ailleurs dépassé le milliard d’utilisateurs actifs par mois comme le précise cet article de l’Usine Digitale : « C’est près de deux fois plus que Snapchat et Twitter réunis. Instagram s’impose comme LE réseau social de 2019, celui où les usagers sont de plus en plus nombreux et variés, et celui où les marques se doivent d’être. »

Pour Facebook,  un nouveau format publicitaire a été développé courant 2018 avec la réalité augmentée.

A l’aide de l’appareil photo du smartphone, elle permet d’essayer des produits numériquement pour aider les consommateurs à se projeter avec leur futur achat. Un des exemples les plus connus de ce format publicitaire est celui des lunettes de soleil de l’enseigne Mickael Kors.

Cela a permis de faire vivre une expérience client unique en son genre aux utilisateurs de Facebook et s’est traduit par d’excellents taux de conversion.

L’année 2019 promet d’être tout aussi productive en matière d’innovation sur les réseaux sociaux que 2018 avec notamment un aspect « expérience client » de plus en plus marqué.

par les étudiants Téo Vital & Joseph Vicent

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *